Contactez nous: +41(0)79 607 11 37 ou info@zorro.ch

Speedflying

Speedflying

Tu es à la recherche d’un nouveau kick, ou tout simplement d’un changement?… Les voiles de speed te promettent exactement ça, du Fun, de l’Adréaline et de l’Aventure !

Avec ces petites voiles tu décolles quelques mètres du sol ensuite tu continues ta course sur les skis. Une transition coulante entre le Freeriding et voler. Mais attention, une fois que tu as essayé ce nouveau sport tu en deviendras accro!!!

Depuis le 1.1.2008 il faut disposer d’une extension du brevet de parapente afin de pourvoir pratiquer légalement le speedflying. Zorro Sàrl est reconnue par la FSVL pour donner des cours en speedflying!

Extension formation Speedflying ou Speedriding : 2 jours

Recommandation de la FSVL

Speedflying

Recommandation concernant la taille et l’expérience:

Les ailes de speedflying qui sont plus petites que 11m2 ou avec une charge alaire plus que 8 Kg/m2, devraient être volées seulement après deux ans d’expérience de speedflying.

(Temps après l’extension de formation de speed, charge alaire = poids total / surface exposée)

Tiens toi toujours aux 10 Safety Rules!

Code de conduite Speedflying

Tu es prié de toujours observer les règles suivantes:

  • Ne pratiquer le speedflying que dans les zones prévues à cet effet
  • Se renseigner sur la région (auprès des remontées mécaniques, des clubs locaux et des écoles de vol)
  • Respecter les accords conclus
  • Eviter absolument les zones de protection de la faune et observer les prévisions d’avalanche
  • Porter un casque, des lunettes et une protection dorsale

10 REGLES DE SECURITE

  1. Le plus grand risque du speedflying et du speedriding est son apparente simplicité. Elle incite à refouler ou à ne plus percevoir des dangers. Sois alors prudent lorsque le sentiment de normalité t’’envahit.
  2. Contrôle les dangers objectifs
    METEO : ne vole jamais en cas de foehn, d’’orage ou de front froid. Même si ton speedrider offre un maximum de sécurité –– les dangers de turbulences extrèmes ne sont pas prévisibles.
    AVALANCHES : Ne t’’engage pas dans des terrains à risque sans la formation et l’’équipement nécessaires(matériel sécurité avalanche, pelle, etc.)
  3. Contrôle ton matériel – Avant chaque décollage, regarde ton aile attentivement et ne décolle jamais avec du matériel endommagé ! Adapte ton équipement à la situation donnée. Nous te recommandons pour des vols plus éloignés du relief d’’emporter un parachute de secours.
  4. Interroge-toi––Renonce à voler dans le cas où tu ne te sens pas parfaitement bien physiquement ou psychiquement (p.ex. souci, inquiétude). Demain est un autre jour ! Offre-toi un jour à ne rien faire.
  5. Et si jamais… –– Plan B. Évite toute précipitation ! Prends ton temps pour analyser la situation. Prépare toujours un plan B (p.ex. choix de route, emplacements d’’attérissage d’’urgence etc.).
  6. EFFECTUE TOUJOURS SUN «Safety Run» – En explorant un nouvel itinéraire pour un vol ayant la hauteur nécessaire, cherche des obstacles possibles du regard. Assure-toi lors d’’un vol à basse altitude de mettre personne en danger.
  7. DECOLLAGE A PIEDS = RISQUE AUGMENTE – Rappelle-toi : La plupart des speedglider ont été conçu pour voler à ski.
  8. Aie le courage de critiquer quand tu as l’’impression que des gens se surestiment. Cependant, sois également ouvert à la critique des autres, même si ce n’’est pas agréable de devoir avouer une erreur.
  9. ANALYSE TES FAUTES – Analyse chaque incident comme si c’’était un accident et profite pour en tirer des conclusions pour toi-même. Evite une récurrence, la prochaine fois pourrait être fatale.
  10. NO RISK –– NO FUN, NO LIMIT –– NO LIFE.
    Respecte tes limites et ne les dépasse pas non plus lorsque tu te trouves en compagnie de collègues plus expérimentés. Aie le courage d’’oser renoncer !